Les astuces de la grammaire – Syntaxe : Dans quels cas utilise-t-on “se souvenir” ou “se rappeler” ?

Les astuces de la grammaire – Syntaxe : Dans quels cas utilise-t-on “se souvenir” ou “se rappeler” ?

Un achat intelligent. Cliquez sur l’image. Ce livre est le best seller de l’annee.

On le trouve trиs beaucoup.

Syntaxe : Dans quels cas utilise-t-on “se souvenir” ou “se rappeler”

Notre file

Depuis un certain temps, se rappeler et se souvenir paraissent 2 verbes etroitement lies, qui se sont mutuellement influences. Ainsi, souvenir n’etait pas, a l’origine, 1 verbe pronominal (on disait aussi : il souvient de . tour Actuellement archaique ou litteraire); il l’est devenu au XVI e siecle sous l’influence de se rappeler . Par ailleurs, on a commande l’habitude d’employer se rappeler avec la preposition de sur le modele de se souvenir de .

Bien que ces verbes renvoient l’ensemble de deux a une meme notion, ils presentent quelques differences syntaxiques que la langue spontanee a tendance a oublier, semant ainsi une certaine confusion. Voyons un brin et cela est considere comme correct cela qui l’est moins.

On se rappelle quelque chose, mais on se souvient de quelque chose.

Exemples :

– C’est avec nostalgie que je me rappelle les vacances de ma jeunesse. (et non : que je me rappelle des vacances)

– C’est avec nostalgie que je me souviens des vacances ma jeunesse.

– si l’on l’a revu, il ne se rappelait aussi plus des noms. (et non : il ne se rappelait environ des noms)

– Lorsque l’on l’a revu, il ne se souvenait meme plus de des noms.

Comme le verbe se rappeler requi?te un complement d’objet direct, il ne pourra par consequent se construire avec le pronom en qui sous-entend un complement indirect ( en = de quelque chose). Cependant, le verbe se souvenir va, lui, se construire avec en . On dira donc je m’en souviens mais je me le rappelle .

Exemples :

– Elle se rappelle i§a avec emotion. (et non : elle se rappelle de i§a)

– Elle se le rappelle . (et non : elle s’en rappelle )

– Elle se souvient de ce moment avec emotion.

– Elle s’en souvient .

– Souvenez-vous-en.

– Souviens-t’en. (et non : souviens-toi-z-en )

Pour la meme raison, se rappeler s’emploiera afrointroductions avec que et non avec dont .

Exemples :

– C’est bien votre que J’me rappelle . (et non : c’est bien ce dont J’me rappelle )

– C’est tout votre dont J’me souviens .

Toutefois, se rappeler va s’employer avec en ou dont lorsque ceux-ci sont des complements du nom de l’objet direct.

Exemples :

– Un roman dont je ne me rappelle plus la conclusion. (la conclusion du roman)

– Un roman que je n’ai pas lu.

– Une histoire dont j’ai oublie le denouement. (le denouement de l’histoire)

– Une histoire que j’ai oubliee.

– J’ai adore ce week-end, je m’ en rappelle les moindres details. (les details de votre voyage)

On pourra de meme employer de dans des constructions ou le complement ne se rattache jamais au verbe se rappeler mais a votre nouvelle verbe.

Modi?le :

– J’me rappelle de quelle facon nous nous en sommes sortis. ( de quelle facon se rattache au verbe se sortir et non a se rappeler )

Pour compliquer legerement les choses, precisons que se rappeler est en mesure de, ou a pu, s’employer avec de dans certains cas, notamment lorsqu’il reste suivi tout d’un infinitif present qui exprime une action que celui-ci ne va falloir pas oublier d’accomplir; dans un tel contexte, on peut souvent remplacer se rappeler de via penser a .

Exemples :

– Cela doit se rappeler de tout ranger avant le retour des parents.

– Rappelle-toi de me telephoner des que tu arriveras.

Il en va de meme Quand se rappeler reste suivi tout d’un infinitif passe, bien que votre emploi avec la preposition soit aujourd’hui vieilli; dans l’usage moderne, on omet generalement la preposition.

Exemples :

– Je me rappelle lui avoir dit bien votre que je savais. (Je me rappelle de lui avoir dit. est une promenade vieilli)

– Ils se rappelaient etre passes via cette route on voit bien un certain temps.

Il est a noter que le verbe se souvenir , qui s’emploie normalement avec de dans ce cas, s’emploie quelquefois, sous l’influence de se rappeler , sans preposition. Cet emploi n’est jamais condamne, mais plusieurs grammairiens trouvent preferable, dans la langue soignee, de recourir a la preposition.

Exemples :

– J’me souviens de lui avoir rendu les cles.

– J’me souviens lui avoir rendu les cles.

Enfin, Quand le complement reste 1 pronom personnel en premiere ou en deuxieme personne, il va i?tre permis de transgresser la regle et d’employer la preposition de ( J’me rappelle de vous et non J’me vous rappelle ), meme si plusieurs grammairiens recommandent d’employer dans ce cas le verbe se souvenir .

Exemples :

– J’me rappelle tres bien de lui . (ou : J’me souviens tres bien de lui )

– Di?s Que je l’ai revue, elle ne se rappelait environ moi . (ou : elle ne se souvenait plus de moi )

En conclusion, meme si se rappeler de , via le modele de se souvenir de , est beaucoup atteste voili  le XVIII e siecle, autant chez les grands auteurs que dans la langue generale, nos grammairiens, bien qu’ils soient unanimes a constater que cet emploi reste tres repandu, se montrent i  nouveau reticents a admettre votre construction, et force nous est de devoir encore nous plier a ces regles lorsqu’on veut se conformer a la norme grammaticale. J’espere que vous vous souviendrez de cette lecon. Vous direz prochainement : “je me rappelle la lecon apprise sur ladictee.fr”

Le clip

Vous pouvez retrouver la video concernant via une telle adresse a TV5

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *